Une utilisation sensée et durable pour l'ancien télépférique

Lancer un pont à Myanmar 

Nuages Nuages Nuages

Zermatt Bergbahnen AG réalise constamment des contrôles et travaux de maintenance importants sur ses installations de Matterhorn paradise. Au cours de ceux-ci, l’état des câbles de traction et porteurs est analysé avec précision. Selon le type de câble, un changement complet est nécessaire tous les 7 à 15 ans.

Depuis de nombreuses années, Zermatt Bergbahnen AG fait parvenir les câbles démantelés au Myanmar, au constructeur suisse de ponts Toni Rüttimann, mieux connu sous le nom de «Toni el Suizo». Avec les câbles de Zermatt, Toni Rüttimann a construit jusqu’ici 23 ponts, venant ainsi en aide à 138'000 personnes. Les anciens câbles du train pendulaire Trockener Steg-Matterhorn glacier paradise, livrés en 2014, suffiront pour la construction d’au moins 20 autres ponts et ils faciliteront la vie quotidienne de 120 000 habitants du pays.

Ce n’est pas moi qui construis des ponts, mais les hommes avec moi. Il s’agit d’un dur travail. Mais pendant ces moments-là, un pont signifie bien plus qu’une construction: il représente l’espoir et le progrès.
TONI RÜTTIMANN

Toni Rüttimann

Depuis 1987, Toni Rüttimann réutilise des câbles d’acier et des tubes de pipeline pour construire des ponts suspendus destinés aux piétons de villages isolés. Les paysans qui en bénéficient aident à la construction et apportent sable, pierres, ciment et bois.

Aperçu des câbles de Zermatt Bergbahnen AG livrés à Toni Rütimann:

  Utilisés comme: Dont profiteront par:
câble de 4'287 m du Theodul-Express de 2009 câbles haubans pour 16 ponts à Myanmar 92'100 personnes
câble de 2'443 m du Theodul-Express de 2011 câbles porteurs pour 7 ponts à Myanmar 45'900 personnes
câble de 7'200 m du téléphérique de Trockener Steg-Matterhorn glacier paradise de 2014 câbles porteurs ou haubans pour au moins 20 ponts au Myanmar ou en Indonésie (prévu) 120'000 personnes