Alpine X

Les faits

Nuages Nuages Nuages

Depuis avril 2019, la deuxième phase du grand projet "Alpine X" est en cours. Depuis le succès de la mise en service de «Matterhorn glacier ride» en automne 2018, il ne manque plus que la section Matterhorn glacier paradise – Testa Grigia pour relier Breuil-Cervinia et Zermatt par le câble. À l’avenir, une remontée analogue à la télécabine tricâble Matterhorn glacier ride garantira cette liaison. Les coûts prévus se montent à environ 30 millions de francs. Il sera ainsi possible, pour la première fois, de se déplacer sans chausser les skis de Cervinia à Zermatt. Si tout se passe comme prévu, les premiers visiteurs traverseront les Alpes à l'automne 2022 en gardant constamment la vision du Cervin.  

FAITS ET CHIFFRES DU PROJET

ALTITUDE STATION DE DÉPART VITESSE
3'458 m 7.5 m/s
ALTITUDE STATION SUPÉRIEURE DURÉE DU TRAJET
3'821 m  4 min
CONSTRUCTEUR NOMBRE DE CABINES
LEITNER ropeways 10
LONGEUR PERSONNES PAR CABINE
1.6 km 28
DÉNIVELLÉ ENTRAÎNEMENT
363 m LEITNER DirectDrive
CAPACITÉ DESIGN CABINES
1'300 Personnes/heure Pininfarina

LA STATION SUPÉRIEURE

Matterhorn glacier paradise

La station supérieure du projet «Alpine X» se situe à la même altitude que Matterhorn glacier ride, soit à 3'821 mètres. Cette nouvelle construction sera directement attenante à la station actuelle afin que toutes deux ne forment qu’un seul bâtiment. 

Le concept de forme cristalline sera repris, au même titre que l’extension de la station en direction de Testa Grigia, comme pour la première partie du projet de remontée. Le but est d’assurer l’intégration visuelle de la station dans la roche du Petit Cervin.

Quant à l’habillement du hall, il sera en bois comme celui de la station existante. Cela permettra d’en assurer la stabilité, mais conférera également une note esthétique et chaleureuse au bâtiment.

Une autre particularité de la station supérieure sera la liaison des deux installations autonomes par un système de rails afin de permettre l’échange des cabines entre les deux systèmes de câbles. Un avantage particulier en résulte: lorsque l’entretien d’une cabine de la section de Matterhorn glacier paradise – Testa Grigia sera nécessaire, elle pourra très facilement être conduite à Trockener Steg pour y subir une intervention technique. L'absence de station d’entretien assurera un gain de place appréciable dans les stations de la deuxième section. 

LA STATION DE DÉPART

Testa Grigia

Bien qu’à proximité immédiate de la frontière italienne, le lien avec la station inférieure de l’«Alpine X» sera entièrement sur sol suisse. Grâce à cette station à 3'458 m d’altitude, la lacune entre l’Italie et la Suisse sera définitivement comblée.

Au même titre que les autres stations câblées, la station inférieure de Testa Grigia sera caractérisée par une ambiance chaleureuse et moderne du fait de sa construction en bois. Un mode de construction ouvert laissera la lumière naturelle pénétrer jusqu’à l’intérieur, donnant à l’observateur un sentiment de modernisme et de légèreté. Zermatt Bergbahnen met ici aussi un point d’honneur à adapter et à intégrer sa nouvelle station au paysage.

Dès la mise en service de la section Matterhorn glacier paradise – Testa Grigia, les voyageurs qui arrivent à Testa Grigia pourront passer directement du téléphérique à la nouvelle télécabine tricâble à destination du Petit Cervin. Les quelques mètres qui séparent les stations sont faciles à parcourir, même en fauteuil roulant. Un avantage appréciable, non seulement à la station de Testa Grigia, mais sur tout le parcours entre Breuil-Cervinia et Zermatt. 

La construction de la station inférieure à Testa Grigia sera l’occasion de rénover et réaménager le restaurant Rifugio Guide del Cervino. Entièrement modernisé, tant du point de vue matériel que visuel, ce refuge abritera aussi un musée. 

Il en résultera une plus-value globale pour la station de Testa Grigia et un arrêt intermédiaire à la frontière italo-suisse sera définitivement un must. 

UN PARCOURS, CINQ CÂBLES

De Testa Grigia (3'458 m d’altitude) à Matterhorn glacier paradise (3'821 m d’altitude), les cabines parcourent un trajet d’environ 1,6 kilomètre et 363 mètres de dénivellation. Ce tronçon étant relativement court, les câbles entre les stations pourront être tendus de manière à éviter la pose de pylônes.

Au même titre que pour la construction et l’exploitation de Matterhorn glacier ride, le vent et les intempéries constituent un défi majeur à cette altitude. C’est l’une des raisons pour lesquelles Zermatt Bergbahnen AG a choisi pour ce parcours une construction analogue à celle de la télécabine tricâble. 

LE SYSTÈME TRICÂBLE

La pose d’une télécabine tricâble commence par le montage de deux câbles porteurs par direction. Fermement ancrés dans les deux stations, ils ne sont pas mobiles. Ensuite, le câble tracteur est tiré entre les deux stations puis épissé sous forme de boucle sans fin. Au total, cinq câbles sont donc nécessaires pour assurer la mobilité des cabines. Celles-ci sont suspendues par des rouleaux aux câbles porteurs. Dès qu’une cabine quitte la station, elle se pince sur le câble tracteur afin d’être conduite jusqu’à la station supérieure. 

Grâce au système tricâble, la remontée mécanique est moins sensible au vent qu’une télécabine habituelle. Il s’agit là d’une condition absolue pour assurer la sécurité d’une installation à plus de 3'500 m d’altitude, dans une contrée où il faut compter avec de forts vents.

La remontée tricâble est entraînée par LEITNER DirectDrive. Ses deux moteurs électriques sans engrenage sont particulièrement fiables, et présentent une efficacité énergétique et d’entretien remarquable, tout en réduisant les émissions sonores au minimum. Le moteur synchrone est relié directement à la poulie et tout huilage de l’entraînement est superflu en raison de l’absence d’engrenage.

LES CABINES

De même que pour le Matterhorn glacier ride, de vastes cabines du fabricant SIGMA conduiront les passagers confortablement et rapidement jusqu’à Matterhorn glacier paradise.

La présentation des cabines est due au Studio Pininfarina, réputé dans le monde entier pour le design de Ferrari et de Maserati. Évoquant l’aspect d’une voiture de sport, les cabines se distinguent par la générosité de leur équipement. Sur une surface de 13,3 m2, les futurs passagers pourront s’installer sur des sièges chauffants en cuir et en alcantara. De larges fenêtres panoramiques leur assureront durant le voyage une vue spectaculaire sur les montagnes qui entourent le Cervin. 

Leur large entrée de plain-pied permet d’emporter très facilement des engins de sport tout en assurant un accès aisé aux fauteuils roulants ainsi qu’aux poussettes.

Crystal ride by Swarovski

Deux des dix cabines seront décorées de milliers de cristaux Swarovski, comme c’est déjà le cas pour le Matterhorn glacier ride. Sur les sièges, des applications de Swarovski qui composent les logos scintilleront à la lumière du soleil.

Pendant le trajet de Testa Grigia à Matterhorn glacier paradise, les cabines Crystal ride sembleront aussi s’ouvrir sur la vision spectaculaire des profondeurs. Leur sol en verre d’aspect laiteux peut devenir transparent grâce à un verre de sécurité actif, ce qui ne manquera pas de susciter une montée d’adrénaline au moment du changement de perspective. 

Grâce à ces cabines modernes, le trajet dans l’arc alpin, au-dessus des paysages montagneux et glaciaires, se transformera assurément en expérience mémorable, dans la conjugaison parfaite de luxe et d’aventure.