18.09.2020

En très bonne voie pour un nouveau résultat au sommet

Zermatt Bergbahnen AG (ZBAG) a tenu sa 19e assemblée générale. Pour la première fois depuis sa fondation, ses actionnaires n’y ont pas participé personnellement, mais ont exercé leurs droits exclusivement par une représentation indépendante.  La pandémie du coronavirus en était bien sûr la raison. Malgré la fermeture des exploitations ordonnée le 13 mars 2020, ZBAG a été en mesure d’assurer la stabilité de ses résultats pour l’année commerciale 2019/2020 (du 1er juin 2019 au 31 mai 2020). L’entreprise a atteint des sommets exceptionnels pour la branche, avec un chiffre d’affaires de CHF 64.9 millions, un EBITDA de CHF 31.1 millions (48% du chiffre d’affaires) et un cash-flow d’exploitation de CHF 27.3 millions (42% du chiffre d’affaires). Cela en dépit d’un arrêt des installations de deux mois et demi qui a réduit de quelque CHF 15 millions le chiffre d’affaires ainsi que d’environ CHF 13 millions chacun l’EBITDA et le cash-flow. 

Cette assemblée générale a eu lieu conformément à l’art. 27 de l’Ordonnance 3 sur les mesures destinées à lutter contre le coronavirus (COVID-19) du Conseil fédéral, soit sans une participation physique des actionnaires. Ceux-ci ont pu exercer leurs droits exclusivement par l’intermédiaire d’une représentation indépendante.

De nouveaux chiffres record ont été dans la veine de l’été sec et magnifique de 2019, avec des résultats de pointe sur le plan de la fréquentation des visiteurs et des chiffres d’affaires réalisés durant les mois de juin et juillet. Août, septembre et octobre sont dans l’ordre de grandeur de l’année précédente. Outre le tourisme individuel, la vente d’offres de loisirs telles que le Peak Pass, le forfait VTT et les circuits ont connu un développement positif. Les arrivées de nouveaux vacanciers ont augmenté de près de 3% durant l’été 2019, alors que la part des ventes estivales relatives aux revenus du trafic a dépassé 29% du total des recettes dans ce secteur. Cela s’explique largement par les pertes essuyées en hiver à la suite de la fermeture obligatoire des exploitations.

Dès novembre, les hôtes ont disposé de conditions optimales pour les sports d’hiver et les attentes optimistes envers les ventes hivernales se sont largement concrétisées durant la première moitié de la saison. Le nombre d’entrées journalières en décembre a dépassé les valeurs de l’année précédente, atteignant même de nouveaux résultats record en janvier. Les chiffres de février ont aussi été supérieurs à la moyenne.

En raison de la pandémie de COVID-19, l’État italien a ordonné le 8 mars 2020 la fermeture du domaine skiable de Cervinia/Valtournenche. Le confinement est également devenu une réalité en Suisse à partir du 13 mars 2020. Cette suspension des activités au cours d’une période saisonnière importante pour l’entreprise a entraîné dans le secteur des sports d’hiver une baisse des revenus de 20,18%, soit CHF 10.7 millions pour les recettes de transport par rapport à l’année précédente. 
À la clôture de l’année commerciale, les chiffres sont les suivants: le résultat financier présenté dans les comptes annuels est de CHF 64.9 millions, ce qui représente CHF 11.2 millions ou 14.7% de moins que l’année précédente. Eu égard à la situation de crise actuelle, les chiffres clés constitués par l’EBITDA avec CHF 31.1 millions (48% du chiffre d’affaires) et le cash-flow de CHF 27.3 millions (42% du chiffre d’affaires) sont considérés comme satisfaisants. En tenant compte du contexte actuel, ces chiffres sont des sommets absolus pour la branche des remontées mécaniques. Comparativement à l’année précédente, l’EBITDA est inférieur de CHF 8.4 millions soit -21.3%, et le cash-flow de CHF 8.3 millions soit -23.4%. Au cours de l’année sous revue, les investissements se sont élevés à CHF 25.5 millions, les amortissements à CHF 26 millions et le bénéfice de l’entreprise à CHF 1.5 million.

Les stigmates de la crise du COVID-19 sont clairement perceptibles dans les résultats annuels 2019/2020. Cela n’a pas empêché que la mise en œuvre systématique des objectifs de la stratégie 2022 ait apporté le succès escompté durant l’été 2019 ainsi que l’hiver 2019/2020.

Le soutien des principales banques n’a pas faibli malgré le confinement et elles ont continué de financer les deux grands investissements d’un montant d’environ CHF 60 millions prévus avec ZBAG. Conforté dans ses choix et en dépit des difficultés du moment, le conseil d’administration a décidé en avril 2020 déjà de poursuivre la construction de la télécabine tricâble de Testa Grigia – Petit Cervin, faisant ainsi avancer le projet «AlpineX» d’accompagnement et celui de la télécabine de Kumme, enneigement artificiel compris. Si tout se déroule selon les plans, l’installation de Kumme pourra être mise en service à temps pour la saison à venir, c’est-à-dire le 20 décembre 2020 comme prévu.

Toutes les requêtes du conseil d’administration ont été approuvées par les actionnaires à plus de 98% des voix. Compte tenu de l’incertitude qui prévaut actuellement, le bénéfice inscrit au bilan sera reporté sur le nouvel exercice, ce qui signifie que le versement de dividendes a été suspendu pour l’année commerciale 2019/2020. Les membres du conseil d’administration Franz Julen, Jean-Michel Cina, Gerold Biner, Hermann Biner, Andreas Perren, Patrick Z’Brun et Roland Zegg qui se sont présentés pour leur réélection ont tous été confirmés dans leur mandat. Ont aussi été réélus, Franz Julen à titre de président et Jean-Michel Cina comme vice-président.

Voici le commentaire de Markus Hasler, CEO de Zermatt Bergbahnen AG, à propos de ces résultats annuels: «La crise du COVID-19 a laissé des traces bien visibles dans nos résultats annuels. Nous avons cependant eu la preuve incontestable que nos banques gardent malgré tout leur pleine confiance en ZBAG et sa stratégie. Sans arrêt des exploitations, et compte tenu des conditions météorologiques et d’enneigement qui ont prévalu jusqu’à fin avril, nous aurions atteint d’excellents résultats, une nouvelle fois supérieurs à ceux de l’année précédente, et la limite magique des 80 millions de bénéfice d’exploitation aurait été à portée de main.»

«Toute l’industrie du tourisme est confrontée à des temps difficiles.  Cela ne nous empêchera pas de poursuivre notre progression avec toute la prudence et la prévoyance nécessaires. La santé financière de ZBAG est une condition indispensable au succès de notre destination et notre coopération avec nos partenaires italiens joue un rôle prépondérant pour notre stratégie du futur. En font partie, les deux remontées tricâble au Petit Cervin, le développement de l’infrastructure du Petit Cervin et de Testa Grigia, la connexion pour le ski au Mont Rose ainsi que la Coupe mondiale transfrontalière prévue entre Gobba di Rollin et Laghi Cime Bianche. Tous ces projets constituent une vision pour la prochaine génération», souligne le président Franz Julen, qui considère l’avenir avec optimisme. 

 

Informations complémentaires disponibles auprès de:

Markus Hasler 
CEO Zermatt Bergbahnen AG
+41 (0)27 966 01 01, markus.hasler@zbag.ch