26.07.2022

Arrêt temporaire des activités de ski estival le 29.7.2022


Marc Lagger
Communication & Media Manager

En raison du faible enneigement durant l’hiver 2021/2022 sur le domaine skiable estival de Zermatt Bergbahnen, ainsi que des températures élevées et des précipitations sous forme de pluie à plus de 4000 m d’altitude, l’exploitation des pistes de ski estival doit être provisoirement interrompue.

Les importants mouvements glaciaires ont un impact sur l’activité des crevasses. C’est pourquoi les défis déjà causés par le manque de neige pour la maintenance technique des installations de transport et l’entretien des pistes gagnent en importance et il devient difficile de les maîtriser dans leur intégralité. S’y ajoute la nécessité, pour Zermatt Bergbahnen, de tenir compte des exigences élevées en matière de sécurité pour sa clientèle et les équipes de ski. 

Nous soulignons expressément que cette fermeture du domaine skiable d’été n’est que temporaire et que les travaux d’entretien des pistes et des installations de transport seront poursuivis.

La piste de course de Coupe du monde «Gran Becca» sur laquelle se dérouleront deux descentes de Coupe du monde hommes les 29 et 30 octobre 2022 et deux descentes de Coupe du monde dames les 5 et 6 novembre 2022, est déjà à moitié préparée du côté suisse. Dans un premier temps, ces travaux se poursuivront également sur la partie suisse, puis sur la partie italienne, afin que tout soit prêt pour la «Gran Becca» début octobre 2022. 

«Grâce à ces mesures, Zermatt Bergbahnen peut garantir qu’en cas de baisse des températures et de chutes de neige suffisantes, les entraînements des équipes de ski et les activités générales de ski d’été pourront reprendre à tout moment de la manière habituelle. Malgré ces conditions météorologiques, rien ne devrait s’opposer à la première édition du Matterhorn Cervino Speed Opening fin octobre 2022/début novembre 2022», résume Markus Hasler, CEO de Zermatt Bergbahnen. «Le ski durant toute l’année est l’une des caractéristiques qui distinguent la destination Zermatt-Cervin. Cette interruption temporaire de l’exploitation du ski d’été ne changera rien à cette orientation stratégique», conclut Markus Hasler.